Zone du Geek
La zone parfaite pour les amoureux de la pop culture

À quoi on a joué en novembre ?

Parce qu’une vie sans jeux vidéo n’est pas une vie, on a passé de très (trop?) longues heures à jouer devant notre ordinateur ... On vous propose une sélection des trois jeux sur lesquels on a passé le plus de temps en novembre !

0 70

Destiny 2, PC

  FPS RPG développé par Bungie Studios et édité par Activision, la version PC de Destiny 2 est sortie le 24 octobre 2017.
  Plutôt bien optimisé sur PC, le jeu propose désormais une campagne qui a le mérite de nous tenir en haleine, sans pour autant être extraordinaire. Dans le cas où vous ne vous la faite pas rusher, comptez une petite dizaine d’heures pour la boucler.

Destiny2

  La campagne terminée, on a naturellement été tcheck le contenu HL pour gagner en lumière, rouler sur les raids et exploser des bouches en PVP … et c’est là qu’on a vite déchanté. La montée en lumière est un grind mo-nu-men-tal, largement répétitif et lassant. Concernant les raids, vous avez le temps de manger, prendre un café et de vous cramer une clope qu’il manquera toujours un joueur. Enfin, le PVP est plus que médiocre. Les sensations ressenties sont horribles : on a affaire à un PVP arcade pur. En soit, ce n’est pas un problème, mais les latences pourrissent énormément l’expérience d’un gameplay déjà trop plat et inintéressant pour les joueurs en quête de compétitivité que nous sommes.

Call of Duty WWII, PC

  Développé par Sledgehammer Games et édité par Activision (décidément), le nouvel opus de la série des Call of Duty est sortie le 3 novembre 2017   

  Après le succès de Battlefield 1, Activision a choisi lui aussi de faire un retour en arrière en adaptant la Seconde Guerre Mondiale. Pour rappel, Battlefield 1 prenait place à l’époque de la Première Guerre Mondiale. Chez Activision, on recopie mais trop quand même !

  Même après l’avoir testé à la PGW 2017, on restait mitigé sur le petit dernier des Call of (difficile de se faire une idée globale d’un titre en 10 minutes …). Et on avait surtout le mauvais souvenir des précédent opus : Infinite Warfare, Black OPS III (non ésolé, on n’a pas kiffé courir sur les murs et balancer des ultimes à la League of Legends).

  On a cependant décidé de passer le cap et on s’est procuré le sésame. Bon, à savoir qu’on n’a pas touché à la campagne donc on ne va pas en parler ici, mais on a été pas mal surpris par le changement de cap de la série. Retour des sensations des premiers opus, maps plutôt variées, un mode Guerre qui vous immerge totalement dans l’ambiance … Call of Duty fait un come back plutôt surprenant. L’ajout d’un hub multijoueur est aussi au rendez-vous (coucou Destiny), vous permettant d’upgrade vos prestiges, défier un soldat en 1v1 ou encore récupérer vos ordres de missions. On regrette cependant un grand nombre d’armes très peu représentées, contrairement au Kar 98K, STG 44 ou au BAR. La faute à un équilibrage douteux.

  On vous épargne quelques lignes sur la communauté, qui n’hésite pas à répondre des “ferme ta gueule fils de p*te” quand on leur dit bonjour. Ah, toujours aussi attachante …

Star Wars Battlefront II, PC

 Développé par DICE, Criterion Games et Motive Studios, et édité par Electronic Arts, Star Wars Battlefront II est sorti le 17 novembre 2017.

  Dans une galaxie lointaine, mais en fait pas très lointaine, Electronic Arts a tenté de mettre une quenelle a des millions de gamers. En dévoilant leur modèle économique à quelques heures de la sortie du jeu, l’éditeur s’est attiré les foudres, parfaitement méritées, de la communauté.

  Il faut dire qu’EA a quand même réussi à intégrer le modèle pay-to-win sur un jeu payant à l’obtention. Concrètement, ça signifie qu’un joueur A, qui aura passé 50h sur le jeu à perfectionner ses classes sera moins efficace qu’un joueur B, venant tout juste d’acheter le jeu mais qui aura fait chauffer sa carte bleue. Comble du comble, les crédits nécessaires à l’obtention des différents héros ont été multiplié par quatre par rapport aux prix affichés à la bêta test. Une manière bien vicieuse d’inciter les joueurs à passer à la caisse.

star-wars-battle front-2

  Levée de boucliers immédiate des joueurs : record historique de dislikes sur Reddit, des dizaines de milliers de demande de remboursement … C’est un boycott général des joueurs qui s’est mis en place. Suite à tout ça, le gouvernement belge a même ouvert une enquête sur le cas des lootbox dans les jeux vidéo.

  Malgré tout ce badbuzz, le jeu reste très fun et on s’y amuse comme des petits fous. On est complètement plongé dans l’univers avec cette sensation de n’être qu’un petit clone/droïde parmi tant d’autres sur le champ de bataille en multijoueur, la campagne est canon et décrit les faits qui se sont déroulés entre l’épisode VI et VII, les héros sont bien badass… Bref ce Battlefront II vient gommer les défauts du premier et, en excluant toute cette polémique autours du modèle économique, est un très bon jeu qui ravira les fans de la série. L’ajout de classes et la personnalisation de ces dernières rallonge énormément la durée de vie du multijoueur : on à cette sensation de devenir plus puissant à chaque amélioration, nous poussant à relancer une partie.

 

Mais alors, que choisir ?

  Si vous souhaitez exploser des crânes en ligne, on ne pourra que trop vous conseiller Call of Duty. Destiny 2 s’adresse à un public un peu plus restreint, mais si vous êtes adepte du mélange FPS/RPG, que le grind ne vous fait pas peur et que vous aimez le challenge, foncez. Enfin, Star Wars Battlefront II est une pépite d’immersion qui vous plongera littéralement dans l’univers de la licence. Avec un solo plutôt bien scénarisé, un multijoueur prenant malgré un gameplay un poil trop simple, c’est sur ce jeu que je m’amuse le plus en ce moment.

  D’ailleurs, si l’envie vous dit, vous pouvez nous suivre sur Twitch et regarder nos lives dessus. N’hésitez pas à nous insulter si on est mauvais <3

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.