Zone du Geek
La zone parfaite pour les amoureux de la pop culture

À quoi on a joué en mars ?

Encore un mois plein de jeux vidéo ! Comme à l’habitude, on vous liste les jeux sur lesquels on a passé le plus de temps le mois dernier …

0 43

Divinity Original Sin II – PC

Divinity Original Sin II est incontestablement le RPG le plus complet auquel on a pu jouer ces dernières années. Reprenant les ingrédients d’un bon Dungeons & Dragons, le titre développé par Larian Studio vous propose de faire l’aventure seul ou entre amis. Vous pouvez composer une équipe de quatre parmi une sélection de personnages prédéfinis disposant d’une histoire personnelle (et donc de quêtes propres à chacun!), ou bien créer votre propre héros. Ces même personnages prédéfinis sont de toute façon recrutables dans votre équipe au début de l’aventure.

Divinity Original Sin II
© Larian Studios

La narration occupe une place de choix dans Divinity Original Sin II. L’univers est riche et les dialogues sont fourmillants de détails. Le joueur n’est pas guidé par l’interface dans la réalisation de ses quêtes, le poussant ainsi à s’immerger dans le jeu et à être attentif au moindre détail.
Le jeu laisse une liberté énorme aux joueurs. Répondre par la force à une altercation avec la garde locale ou se faire tout petit, laisser partir un PNJ qui vous supplie de l’épargner ou le tuer : chaque choix aura une incidence sur le reste de votre aventure. Vous êtes par exemple totalement libre de piller l’étable du forgeron si vous jugez ses prix trop élevés, mais vous risquez de vous faire surprendre par la garde ou de vous faire attaquer par les commerçants. Vous pouvez aussi raser un village entier pour gagner de l’expérience, mais vous passerez à côté des quêtes proposées par les villageois …

Divinity Original Sin II est indéniablement un énorme coup de cœur. Si vous êtes un grand fan de RPG, on ne peut que vous conseiller ce titre somptueux !

Far Cry 5 – PS4

Après un Primal audacieux, Ubisoft relance une des séries qui a fait son succès : Far Cry.

Posons le décor. Vous êtes un agent fédéral venu pour mettre un terme aux agissements d’une secte religieuse prêchant la fin du monde dans le Montana. Mandat en poche, vous partez chercher le meneur de toute cette pagaille, leur gourou: Joseph Seed. Mais celui-ci réussit à vous filer entre les doigts, capture vos collègues et vous traque dans les forêts du Montana. C’est alors qu’un membre de la résistance locale vous retrouve et vous aide à préparer votre revanche. Vos prochaines cibles ? Les lieutenants de Joseph : sa sœur et ses deux frères. L’aventure commence !

Far Cry 5
© Ubisoft

On va être très clair : si vous espériez du renouveau dans la série, c’est loupé. Far Cry 5 reprend à peu de chose prêt les mécaniques de gameplay de Far Cry 4, en y ajoutant celles de Primal. Vous pouvez par exemple recruter des combattants de la résistance ou des animaux qui vous aideront dans votre aventure : un chien, un cougar et … même un ours !
Autre point noir : pour avancer dans le scénario, vous devrez compléter des objectifs et des quêtes afin de faire progresser un genre de barre d’expérience propre à chaque région. Celles-ci étant contrôlées respectivement par un des membres de la Famille. Une fois totalement remplie, le lieutenant est prêt à être dégommé. Ce système s’avère légèrement ennuyeux à la longue, vous obligeant à réaliser des objectifs pas franchement passionnants.

Le jeu n’en reste pas moins très fun, surtout en coop avec un ami, donnant souvent des situations improbables avec ce petit côté what the fuck propre à Far Cry si bien assumé par Ubisoft.

Si l’aventure vous tente, vous pouvez vous procurer Far Cry 5 ici !

Et vous, à quoi vous avez joué au mois de mars ? Vous avez une petite pépite à nous faire découvrir ? Tout se passe en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.