Zone du Geek
La zone parfaite pour les amoureux de la pop culture

Pourquoi on adore … Dark Souls ?

J’ai découvert Dark Souls un peu par hasard, via une promo Steam. “Prepare to Die”, le ton était donné et on allait en baver. Étant un grand amateur de challenge, la communication autour de la saga m’avait déjà interpellée à l’époque, mais par manque de temps, je ne m’étais pas lancé dans l’aventure. Aujourd’hui, les trois opus ont été retournés dans tous les sens. Voici pourquoi on adore … Dark Souls !

1 38

Parce que le lore est exceptionnel

L’univers de Dark Souls n’est pas facile d’accès, c’est un fait. Les introductions de chacun des jeux posent le contexte de manière très succincte et nous lâchent dans un univers sombre et impitoyable. Aux premiers abords, on ne sait pas ce qu’on fait là. On sait seulement que l’Âge du Feu est sur le point d’être révolu, pour laisser place à l’Âge des Ténèbres. Notre mission : récupérer les Âmes des Seigneurs détenues par des gros méchants pas beaux, afin d’entretenir l’Âge du Feu ou bien laisser place à l’Âge des Ténèbres. Bienvenue dans Dark Souls. C’est tout ? Bien-sûr que non.

L’histoire du jeu est beaucoup, beaucoup plus complexe que ça. Le souci, c’est que le jeu ne guide pas le joueur vers elle. Si vous voulez en apprendre plus sur l’univers, vous devrez lire les descriptions d’objets que vous ramasserez : c’est la narration par l’objet. De la potion à l’épée, chaque item a une description qui vous permettra de comprendre un peu plus dans quoi on évolue. Une fois que l’on a compris ça, chaque détail compte. On se surprend à émettre des théories sur à peu près tout et on se perd dans la temporalité du jeu en essayant de dater les événements. C’est là que l’on constate avec joie que les jeux Dark Souls disposent d’un énorme background caché.

Parce qu … Vous êtes morts !

Quand j’ai rencontré mon premier adversaire, j’ai martelé la touche d’attaque pour le vaincre. Vous êtes mort. Deuxième try, je suis resté sur la même stratégie en y ajoutant deux-trois esquives. Vous êtes mort. J’ai finalement compris que la difficulté des Dark Souls allait à contre-courant de ce que l’industrie du jeu vidéo avait l’habitude de nous proposer. Hors de question de se précipiter dans un combat la tête baissée. De toute façon, la mort fait partie intégrante du gameplay. En effet notre avatar est détenteur de la marque sombre. De ce fait, il ne peut pas réellement mourir.

Mais Dark Souls est-il hardcore pour autant ? Les adversaires suivent et respectent des patterns (modèles de combo et déplacements) bien définis. Il est donc fortement recommandé d’étudier ces patterns avant d’engager un combat. En partant de ce principe, si vous mourez, c’est uniquement de votre faute. Vous n’avez simplement pas su exploiter les failles et les temps morts dans les attaques de votre opposant. C’est là que l’on se rend compte que Dark Souls est plus exigeant qu’il n’est réellement compliqué.

Vous êtes mort

Parce que l’ambiance sent bon la dark fantasy

Les zones des jeux Dark Souls se suivent mais ne se ressemblent pas. On pourrait penser que le level-design a été bâclé, mais cette hétérogénéité des zones s’explique dans l’univers. Dans Dark Souls 3 par exemple, l’espace-temps se replie sur lui même. Les zones et les époques s’en retrouvent presque superposées. Un PNJ nous en parle :

« Le cours du temps lui-même semble altéré. Des héros venus d’autres âges apparaissent et disparaissent sans explication. La toile même de la réalité vacille par endroit, les récits se mélangent et se voilent. Impossible de dire combien de temps mon monde et le vôtre resteront connectés …”

En plus de proposer une rejouabilité conséquente à travers les New Game + et les différentes fins à débloquer, les jeux Dark Souls nous permettent de spécialiser notre personnage à peu près comme on le souhaite. Des dizaines et des dizaines de builds sont viables pour affronter les boss. D’ailleurs, ces derniers sont des pépites de charact-design. Gigantesques, apocalyptiques ou démoniaques, tous les boss de Dark Souls transpirent la peur et pas mal sont mémorables. Accrochez-vous, ces combats titilleront votre santé mentale !

Le Roi Sans NomEt vous, vous avez aimé Dark Souls ? Dites-nous pourquoi en commentaire ! Dans le cas contraire, il n’est jamais trop tard pour découvrir des pépites …

1 commentaire
  1. Rinator dit

    Dark Souls ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.