Zone du Geek
La zone parfaite pour les amoureux de la pop culture

Pourquoi on adore … Spyro ?

C’est la grosse rumeur de cette semaine : un remake d’une des trilogies les plus mythiques de la PlayStation 1, Spyro ! C’est l’occasion pour nous de vous expliquer très clairement pourquoi on adore ce petit dragon violet …

0 143

L’univers est attachant

Les Royaumes du dragon, Avalar, les Royaumes Oubliés, Les Rivages du dragon … La trilogie de Spyro nous embarque dans des mondes aussi colorés et différents les uns des autres. On passe du désert de sable à la ville futuriste de Métropolis sans aucun problème, et chaque niveau réussi à nous proposer quelque chose de nouveau grâce à un excellent level-design. Les musiques sont impossible à oublier pour quiconque y à jouer et collent parfaitement à l’atmosphère des niveaux. Enfin, les trois opus nous proposent des scénarii léger mais plutôt efficaces.

Les personnages sont drôles

© spyro.wikia.com

Vous vous souvenez de Chasseur, l’espèce de guépard bipède ? Ce gros vantard se dégonfle au moindre danger en invoquant des excuses plus farfelues les unes que les autres. Et Ripto, Crush et Gulp, les antagonistes du deuxième opus qui sont constamment tournés en dérision ? Ou encore Gros-Sous, l’ours au monocle qui vous demande constamment des joyaux pour vous laisser progresser dans les niveaux ? Il est tellement proche de son argent que ça en devient risible.
La saga Spyro ne se prend pas au sérieux, l’humour y est parfaitement maîtrisé et même les blagues les plus simples sont efficaces!

Le jeu était en avance sur son époque

Que ce soit au niveau graphique ou de la liberté offerte au joueur, la trilogie Spyro était clairement en avance sur son temps. On est libre d’emprunter les portails donnant sur les différents mondes dans l’ordre que l’on veut (jusqu’au boss de la zone du moins) et la maniabilité était excellente pour l’époque avec un rendu fun et terriblement addictif !
Enfin, les jeux avaient une durée de vie plutôt correcte. Certes, les jeux sont faciles mais si vous souhaitez récupérer tous les joyaux ou délivrer tous les dragons/récupérer toutes les boules/les oeufs (respectivement les objectifs du 1, 2 et 3), il va falloir vous accrocher !
D’autant plus que dans Year of the Dragon, le troisième épisode, il est possible de contrôler les compagnons de Spyro (dont sa libellule, Sparx !) dans une série de niveaux, apportant une dose de fraîcheur au gameplay.

 

Ce sont les premiers jeux que j’ai véritablement poncés

© dontfeedthegamers.com

Le dernier point de ce “Pourquoi on adore …” est très subjectif : j’ai complètement saigné les jeux Spyro pendant mon enfance. J’ai dû dégommer Ripto et sa clique de loubards une bonne dizaine de fois dans Gateway to Glimmer, le deuxième opus, récupérer tous les oeufs de dragon sur pas mal de sauvegarde dans Year of the Dragon et j’explosais continuellement mes records de points dans les phases de skate … Parce que oui, on pouvait faire du skate dans Spyro et croyez-moi, c’était du lourd. En bref, les CD des jeux étaient bien rayés, vous vous en doutez …

Et toi ? T’as kiffé Spyro ? N’hésites pas à nous dire pourquoi en commentaire !

EDIT : Spyro Reignited Trilogy vient d’être annoncé à l’instant et sortira le 21 septembre prochain sur PlayStation 4 et Xbox One ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.